mardi 8 décembre 2015

LA BALLERINE


La grâce de cette ballerine a irradié la rue du Rhône ; Pendant quelques minutes, elle nous a fait oublier la grisaille d’une Genève frigorifiée. Sa prestation s’est terminée sous les applaudissements des passants ensorcelés.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire